MENU SERGE PEY / POÉSIE D'ACTION
 
1. BIOGRAPHIE 2. BIBLIOGRAPHIE 3. MUSÉE VIRTUEL 4. INTERNATIONALE DU RHYTME 5. ACTUALITÉ 6. CONTACT

 
I. Emeute et Tribu II. Symbolique III. Les bâtons IV. L'engagement V. Le théâtre VI. La performance
VII. Poétique VIII. Oeuvre sonore IX. Plasticien X. Les ateliers XI. Editions XII. Poèmes

 
Avertissement d'incendie Clairvoyance dialectique
Comment entrer dans une maison De la liberté
Mot d'ordre Poème de négociation
Théorème de Gödel La Vérité

 

 
Avertissement d'incendie

 

Extrait

si on te demande
pourquoi tu écrases des tomates
en disant tes poèmes
réponds ainsi
à celui qui te pose la question :


que
la poésie est toujours le milieu d'une preuve
que
la poésie est un mouvement inconnu de la liberté contre le mouvement général de l'oppression
que
la poésie part de l'infini des choses pour recommencer l'infini de leurs noms
que
la poésie cherche un anniversaire qui vient du présent qui nous fonde

  que
si la poésie dialogue un seul instant avec la poésie elle cesse d'être la poésie
que
la poésie est un sacrifice entre le mot et la chose qu'elle désigne
que
la poésie s'arrête où commence le théâtre des choses et des mots
que
la poésie est une action contre la performance qui est l'exhibition des narcissismes autistes dans le supermarché de l'art
que
la poésie s'inaugure avec l'assassinat de son public
que
la poésie est faite pour diviser les livres entre ce qu'ils disent et ce qu'ils ne disent pas
(...)