poésie d'action

Zéno Bianu

Hommage au souffle

Je pars d’un point et je vais le plus loin possible.
John Coltrane

Je laisse venir cela à travers moi.
Jackson Pollock

Tu t’avances pour lire
et les mots se reflètent sur ton visage
le désir prie toujours
même quand la langue se tait
tu t’avances
comme un frère universel
dans le flux et la coulure
contre le bourdonnement du Grand Malheur
contre les dressages intensifs
tu ne cesses de tirer
des millions de formes de toi-même
juste de voix
dans la barque de la nuit
juste de voix
dans la barque du jour
tu le sais
chaque rose est une syllabe
précipitée
depuis le dernier étage de la hauteur
chaque rose
est un hommage
au souffle couleur de feu
chaque rose
repousse le noir du monde
tu le sais
le souffle est le fil du chapelet
le souffle avec toi
le souffle devant toi
le souffle derrière toi
le souffle au-dessous de toi
le souffle au-dessus de toi
le souffle à ta droite
le souffle à ta gauche
tu tisses tu ourdis tu déferles
contre toutes les flaques de néant
tu vas au-devant de la danse
et plus loin encore
tu inclines ton visage vers le ciel
tu te laisses chuter
vers les constellations
tu récures tes os
le verbe en croix
et le désordre divin
la pensée est dans la bouche
dit Tzara
le vide se vide de son plein
dit Luca
tu ne laisses pas la mort
descendre vers l’été
tu ne passes rien sous silence
tu enroules l’alphabet sur lui-même
tu remontes vers ton centre
tu t’entraînes pour l’éternité
tu installes des barricades pour les vivants
les hauts vivants
comme des fenêtres ouvertes sur la voix
neige de New York et cendres de Bénarès
les vivants de toujours
boussoles au cœur battant
les vivants qui rattrapent la lumière
les vivants aux langues d’herbes folles
les vivants
jusqu’à l’extrémité des terres
le tourbillon des exilés de tout
le compte à rebours des précipices
porteurs d’offrandes
renverseurs du cœur
Louis Soutter et Bram van Velde
Gesualdo et Mandelstam
Guillaume d’Orange et Benjamin Fondane
Robert Johnson et Leadbelly
Catherine Pozzi et Kathleen Ferrier
Michel Simon l’Atalante
Giacinto Scelsi et La Monte Young
Biber et Schwitters
Shiki Leopardi Manzoni
Alejandra Pizarnik et Lennie Tristano
Maria Sabina et Billie Holiday
Ruzbehan et Klebhnikov
Danil Harms et Syd Barrett
Eric Dolphy et Robert Wyatt
les vivants aux énergies sans nombre
qui prennent refuge dans l’immense
les guerriers à la peau sonore
les allumeurs d’amour